manuel de mise en œuvre de la PEIGS AMA/HP

Section 1 : Pourquoi se concentrer sur les grossesses AMA et HP ?

Bien qu’une grande partie des travaux sur la PEIGS à ce jour ont traité du retard des grossesses précoces et de l’espacement idéal des intervalles naissance à grossesse, l’AMA et la HP ont fait l’objet d’une attention moindre alors que les recherches ont démontré de nombreuses conséquences graves pour la santé. Le Tableau 1 présente les complications sanitaires indésirables graves qui sont fréquentes pour l’AMA et la HP et celles qui sont propres à chacun. Les résultats de ces complications peuvent être très graves, en particulier en absence d’accès régulier ou facile à des soins de santé.

 

Tableau 1 : Complications sanitaires indésirables graves associées aux grossesses AMA et HP

Grossesses à un âge maternel avancé Grossesses à haute parité
Anomalies chromosomiques et malformations congénitales Anémie
Souffrance foetale (en particulier respiratoire) Mauvaise présentation foetale
Poids faible ou élevé à la naissance Macrosomie/poids élevé à la naissance (souvent en raison d’un diabète gestationnel)
  Complications placentaires
  Hémorragie post-partum
Hypertension maternelle
Diabète gestationnel

Mort foetale intra-utérine et enfant mort-né

(en raison de complications dues à d’autres maladies, comme l’hypertension artérielle, l’anémie et l’accouchement avant terme)

Césarienne

(required when vaginal delivery is considered too difficult or dangerous due to any of the conditions listed here)

Accouchement avant terme

Mortalité maternelle

(en raison de complications dues à d’autres problèmes, comme une hémorragie post-partum, l’hypertension ou des complications d’un accouchement par césarienne)

Femmes, hommes, et communautés ont souvent connaissance d’au moins certains de ces problèmes, mais ne font pas forcément le rapport avec les grossesses tardives et les grossesses nombreuses. La HP et l’AMA sont des problèmes qui prévalent dans beaucoup de pays d’Afrique subsaharienne, où un grand nombre de femmes donnent naissance après l’âge de 35 ans et un grand nombre de femmes sont en situation de HP.

Si les messages de PF se concentrent sur l’espacement adéquat entre les naissances, sans adresser la prévention des naissances tardives, les femmes continueront à accoucher bien après l’âge de 35 ans vu que leur objectif sera d’augmenter l’espacement entre les naissances. De même, si les messages sur l’espacement entre les naissances ne contiennent pas d’informations sur les risques associés aux grossesses nombreuses, les femmes continueront à avoir des enfants au-delà du nombre qui est souhaitable pour elles comme pour leurs enfants.

L’incidence élevée des naissances AMA et HP et les nombreuses complications sanitaires associées à ces naissances montre la nécessité évidente de programmes comportant des messages personnalisés pour les femmes à risque, y compris les femmes qui sont déjà à un AMA et à HP et les femmes « approchant » l’AMA et la HP. Dans ce manuel, on considère qu’une femme « approche » l’AMA ou la HP si elle aura 35 ans d’ici deux ans ou si son prochain accouchement sera le cinquième.

La connaissance des risques associés aux grossesses à un AMA et à HP peut motiver les femmes et les couples à envisager sérieusement des moyens de contraception modernes afin de prévenir ces types de grossesses dangereuses.

Ressources

Ressources

La Progression - 10%
Please login to get access to the quiz
(Next Step) Section 2 : Comprendre la situation locale pour les grossesses AMA et HP
Retourner au manuel de mise en œuvre de la PEIGS AMA/HP

No Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *