manuel de mise en œuvre de la PEIGS AMA/HP

Section 4 : Identifier et définir les publics cibles

Une « cible » est un groupe sur lequel les initiatives de CCSC vont se concentrer. Quand vous pensez à toutes les personnes que vous souhaitez toucher avec votre programme de CCSC, elles se répartissent en deux groupes : cibles principale et d’influence. Il est important d’identifier qui vous allez toucher afin de cibler votre message destiné à cette personne. Les résultats de votre recherche pourraient vous aider à déterminer qui doit être votre public.

Les cibles principales sont les personnes essentielles à toucher avec ce message, car elles sont souvent directement affectées, directement impliquées ou elles se chargent des prises de décisions pour ceux qui bénéficieront de l’appel à l’action.

Les cibles d’influence sont celles qui peuvent avoir une influence sur les cibles principales quant à leur façon de réagir à un comportement spécifique, de façonner des normes sociales, et d’influencer des politiques pour avoir un impact sur les connaissances et le comportement, directement ou indirectement.

Les cibles peuvent être segmentées par caractéristiques démographiques (telles que le sexe, l’âge, le statut matrimonial, le niveau d’éducation, les statuts socio-économique, l’emploi et/ou la résidence) ou par facteurs psychographiques (tels que les valeurs, les opinions, les attitudes et d’autres facteurs concernant le mode de vie). Pour les programmes de PF et de SMI, les cibles comprennent généralement les femmes et les couples en âge de procréer (de 15 à 49 ans), le personnel des établissements de santé ou les prestataires communautaires qui fournissent des services de PF et de SMI, et d’autres membres et dirigeants de la communauté qui peuvent influencer les comportements, les normes sociales et les politiques. Comme il est expliqué dans les profils, les femmes peuvent être simplement d’AMA, simplement à HP ou à la fois d’AMA et à HP. Il est important de prendre connaissance de ces différences afin que les initiatives des programmes touchent les femmes de différents âges, de parité et à des étapes de vie variées, comme chacun de ces groupes peut avoir des besoins et circonstances différents. Les femmes post-partum et enceintes sont des sous-groupes importants de tous les segments et peuvent bénéficier d’ interventions qui leur seraient tout particulièrement dédiées.

Voici des exemples de profils de cibles principales et d’influence pour les programmes de prévention des grossesses AMA et HP, avec quelques points à considérer.

Cibles principales

Cible principale 1 : Femmes, âgées de 35 ans, ayant déjà eu cinq naissances

(AMA et HP, y compris les femmes post-partum et enceintes)

primaryaudience1

Crédit photographique : © Shehu Danlami Salihu, avec l’aimable autorisation de Photoshare

Profil de la cible : Zalia a 35 ans et elle est mère de cinq enfants. Elle est semi-analphabète et travaille comme vendeuse de fruits dans un petit village rural. Le centre de santé le plus proche est situé à cinq kilomètres et Zalia souhaiterait y aller, mais le transport public coûte 600 CFA aller simple, sans compter la difficulté de quitter son stand sur le marché. Elle est actuellement enceinte, mais ne souhaite plus avoir d’enfant après celui-ci. Elle n’a jamais eu recours à la planification familiale, mais elle a entendu parler de la pilule et des préservatifs. Elle n’a jamais discuté de planification familiale avec son mari et elle a peur d’aborder le sujet. Zalia et son mari font partie d’une famille très étendue au sein de laquelle les décisions sont prises de manière collective et elle ne pense pas pouvoir prendre cette décision seule.

Points à considérer : Les femmes à la mi-trentaine et les femmes qui prévoient la naissance d’un cinquième enfant ou plus sont les plus à risque pour les grossesses AMA et HP si elles continuent à avoir des enfants. Vous devez prendre en considération l’étape de vie et le niveau de risque de la grossesse AMA/HP spécifiques à votre cible lors de la conception des messages et des activités d’un programme afin de garantir que celui-ci aura bien l’impact escompté.

Cible principale 2 : Femmes, âgées de moins de 35 ans, prévoyant une cinquième naissance

(HP, mais pas AMA)

Crédit photographique : © 2006 Richard Nyberg, avec l’aimable autorisation de Photoshare

Crédit photographique : © 2006 Richard Nyberg, avec l’aimable autorisation de Photoshare

 

Profil de la cible : Mary a 28 ans et elle a quatre enfants. Elle cultive des légumes et possède quelques petits animaux. Elle et son mari n’ont jamais été à l’école et elle ne sait pas lire. Son mari a une radio et elle écoute souvent des conseils sur les plantes de culture et les prix. Au cours de sa dernière grossesse, elle a présenté de l’hypertension maternelle et sait qu’il pourrait être dangereux pour elle d’être de nouveau enceinte. Elle craint de parler de l’espacement ou de la limitation des naissances avec son mari par peur qu’il cherche une autre femme.

Points à considérer : Le niveau d’éducation et les normes culturelles, telles que la polygamie et la religion, ont un impact considérable sur la manière et la possibilité pour une femme d’avoir recours à la PF et la possibilité que son mari soutienne cette décision. Concevez des initiatives de programme basées sur la réalité locale et assurez-vous que ces détails figurent dans votre profil de cible.

Cible principale 3 : Femmes, âgées de 35 ans ou plus, n’ayant pas encore eu cinq naissances

(AMA, mais pas HP)

Crédit photographique : © 2015 Arturo Sanabria, avec l’aimable autorisation de Photoshare

Crédit photographique : © 2015 Arturo Sanabria, avec l’aimable autorisation de Photoshare

Profil de la cible : Florence a 37 ans, son niveau d’éducation correspond au cycle secondaire et elle tient un petit magasin en ville qui vend de la nourriture et des articles ménagers. Elle a trois filles. Florence et son mari ne veulent pas particulièrement avoir d’autres enfants et Florence a utilisé des contraceptifs injectables avec succès depuis la naissance de sa dernière fille. Toutefois, elle ressent une pression de sa belle-mère d’avoir un autre enfant, afin d’essayer d’avoir un fils. Florence sent que cette idée fait son chemin petit à petit dans l’esprit de son mari. Florence a entendu dire que le fait d’avoir un enfant à son âge peut être dangereux et s’inquiète d’avoir un autre enfant. Mais la famille de son mari est plus traditionnelle. Ils pensent qu’une femme peut facilement continuer à avoir des enfants jusqu’à la ménopause et qu’une grande famille est signe de richesse et de bonne fortune. Elle a peur de perdre le soutien de son mari quant à l’utilisation de la PF et d’être obligée d’avoir un autre enfant.

Points à considérer : Les femmes d’AMA peuvent ressentir une pression d’avoir d’autres enfants, et les programmes doivent fournir un soutien supplémentaire afin de garantir qu’elles ont une grossesse en bonne santé ou envisager de toucher les cibles d’influence avec des messages visant à réduire les demandes à ces femmes d’avoir d’autres enfants.

Cible principale 4 : Femmes, âgées de moins de 35 ans, n’ayant pas encore eu cinq naissances

(pas encore AMA ou HP)

Crédit photographique : © 2010 Erika Lobe, avec l’aimable autorisation de Photoshare

Crédit photographique : © 2010 Erika Lobe, avec l’aimable autorisation de Photoshare

Profil de la cible : Béatrice a 24 ans et fait des études de pharmacie. Elle et son mari sont d’accord pour remettre à plus tard la date à laquelle ils fonderont une famille jusqu’à ce que Béatrice ait fini ses études et travaillé quelques années. Ils savent qu’ils veulent avoir quatre enfants. Ils sont des utilisateurs satisfaits de la planification familiale, mais ils n’ont pas véritablement pensé à la façon dont ils vont espacer leurs enfants une fois qu’ils auront commencé à fonder leur famille ou à l’âge que Béatrice souhaite avoir lorsqu’elle aura son dernier enfant.

Points à considérer : En particulier dans les zones urbaines, les femmes remettent à plus tard la date à laquelle elles commencent à fonder une famille afin d’atteindre leurs objectifs personnels, de carrière ou d’éducation avant d’avoir un enfant. Les femmes plus jeunes doivent être encouragées à penser plus tôt à la façon dont elles veulent programmer et espacer leurs grossesses afin de minimiser les risques pour elles-mêmes et leur enfant, en particulier en cas d’AMA.

Cible principale 5 : Prestataires de services de PF

primaryaudience5

Crédit photographique : © 2008 Rachel Hoy, avec l’aimable autorisation de Photoshare

Profil du prestataire : Habiba est une sage-femme très respectée dans sa communauté et est une véritable ressource pour les femmes de sa communauté qui ont besoin de soins au cours de leur grossesse. Les hommes tout comme les femmes respectent l’importance d’Habiba dans le bon déroulement des naissances. Habiba a les mêmes valeurs que sa communauté et elle n’a pas entièrement accepté le fait que les femmes d’AMA et à HP ont besoin de PF moderne. Dans la mesure où sa communauté croit en elle, elle n’admet pas ses lacunes en matière de connaissance des méthodes de PF, de leur efficacité et de la possibilité de prendre en charge les effets secondaires des méthodes de PF.

Points à considérer : Les communautés ont besoin de prestataires cliniques et non cliniques afin d’aider les femmes et les couples à débuter et à poursuivre avec succès le recours à des méthodes de PF pour prévenir les grossesses AMA et HP. Les prestataires peuvent êtres elles-mêmes à risque d’AMA ou de HP et ne pas être conscientes des conséquences. Les prestataires doivent être formés au conseil des couples sur les risques des grossesses AMA et HP, à les aider à trouver la méthode de PF la plus appropriée dans leur cas et à fournir des conseils si des changements sont nécessaires ou en cas d’effets secondaires, indépendamment de leurs croyances personnelles.

 

Cibles d’influence

Les cibles d’influence pour les programmes de PF et de SMI focalisés sur les grossesses AMA et HP peuvent comprendre :

  • Les partenaires masculins des femmes à ou approchant une HP ou un AMA – Un obstacle considérable à l’utilisation de la PF est le fait de que les femmes pensent que leur partenaire y est opposé. Les messages ciblant les partenaires masculins et les encourageant à discuter de la PF avec leurs femmes/partenaires, y compris des risques des grossesses AMA et HP, et à soutenir les choix de PF de leur femme influenceront l’utilisation et la poursuite de la PF par les femmes.
  • Les amis et les voisins – Les pairs constituent un réseau de soutien sur lequel de nombreuses femmes se reposent pour obtenir des conseils et des informations. Les femmes qui sont des utilisatrices satisfaites de la PF sont également utiles pour conseiller des services à leurs amies.
  • Les dirigeants communautaires et religieux – Les dirigeants ont une grande influence sur la prise de décision concernant la PF. En particulier en ce qui concerne la religion, il est important d’indiquer clairement que l’Islam et le Christianisme sont en faveur de la PF.
  • Les journalistes – Dans les régions où le taux d’alphabétisme est faible, la radio en particulier et la source la plus utilisée pour obtenir des nouvelles et des informations, notamment des informations concernant la santé. En tant que sources d’information importantes, les journalistes radio et d’autres médias (par ex. la télévision, la presse écrite) rédigent des articles sur les bénéfices de la PF pour la prévention des grossesses AMA et HP qui peuvent encourager le dialogue entre les couples et promouvoir l’utilisation des services de PF et de SMI.

Les programmes doivent veiller à développer des profils pour les cibles d’influence auxquelles ils s’adressent et ils doivent être identiques aux profils des cibles principales. Ceci permettra de guider la planification du programme et le développement des messages.

La Progression - 45%
Please login to get access to the quiz
Section 3 : Utilisation de la CCSC pour aborder les grossesses AMA et HP (Prev Step)
(Next Step) Section 5 : Positionner l’AMA et la HP et développer des messages clés
Retourner au manuel de mise en œuvre de la PEIGS AMA/HP

No Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *